Rond-point de la Cépière... le giratoire comme terrain de jeu ?

Jeudi 18 juillet 2013 | 12h00

Rond-point de la Cépière... le giratoire comme terrain de jeu ?

Toulouse dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, après Barrière de Paris, une nouvelle proposition : nous vous proposons d’investir un rond-point.

Le giratoire en question se trouve à la tangente de la Cépière, du Périphérique et du quartier Bagatelle.

Pour le reconnaitre?
Facile! C’est un rond fait d’autres ronds.
Un jour, un giratoire.
Visiblement, la volonté de désenclaver le quartier Bagatelle, situé juste à côté. Une intention louable, mais pour quel résultat?
Désenclaver est il juste une affaire de circulation?
De l’enrobé et quelques arbres plus tard, la voilà la solution. On est loin des ambitions que portait Louis de Mondran quand il dessina le Grand Rond pour orchestrer la transition entre la ville et son territoire. Il dessinait la première couronne de la ville en 1750. Quelle valeur donner à cette deuxième ceinture qu’est le périphérique Toulousain et ses quartiers environnants? Est-on ici sur le même niveau d’exigence que sur les rues Pargaminière et Alsace Lorraine ou y a-t-il une Ville à deux vitesses?
De l’Esquisse au projet, que peut-il se passer?

Aurélien Albert et Pierre Roca d'Huyteza vous proposent de s'y retrouver pour discuter de tout cela, ou de tout autre chose,

Jeudi 18 juillet 2013, 19h-21h - dans le cadre d’un tournoi de pétanque qui sera organisé au coeur du giratoire.

Comment ça s'est passé ?

19h, le rond point s'anime, les parasols se déploient, les automobilistes klaxonnent.

19h30, tout le monde est là! Il est temps de faire les équipes pour le premier tournoi de pétanque du rond point de la Cépière.

Pierre, en organisateur averti, fait les équipes :

Equipe A: Benjamin, Sophie, Éric
Equipe B: Collin, Jacques, Cristina
Equipe C: Marina, Christophe S., Philippe P.
Equipe D: Christophe B., Laurence, Djihane
Equipe E: Agnès, Aurélien, Jean-Michel
Equipe F: Philippe, Benoit, Gildas
Equipe G: David, Camille
Equipe H: Pierre, Ingrid

20h, le tournoi commence dans la bonne humeur. Les gens qui passent en voiture autour du rond point ne restent pas indifférents à la scène. Des sourires, des petits signes et des pousses levés.

Une fois plongé dans la partie, on en oublie vite le lieu et son contexte. Seuls quelques crissements de pneux ou les gyrophares de la polices nous sortent la tête des boules de pétanque.

Le tournoi à élimination directe voit très vite les demies-finales arriver.

L'équipe A rencontre l'équipe E
L'équipe C rencontre l'équipe H

Certains se plaignent du revêtement. Pas idéal il est vrai pour un vrai tournoi dans les règles. Sous ses allures de sable stabilisé, c'est une vraie chappe de béton. Les boules roulent, rebondissent, mais ne sortent heureusement jamais du cercle au risque de causer un accident.

Victoire des équipes A et C pour une finale à suspens.

Pendant que la finale a lieu, les plus affamés se restaurent autour d'une table bien garnie. Les discussions vont bon train alors que, vers 21h, l'équipe C l'emporte.

Un grand bravo à Marina, Christophe et Philippe qui posent très vite devant le photographe pour immortaliser l'instant (avant l'orage).

Finalement, le rond point n'est peut être pas si inhospitalier que cela...

Merci à Thomas pour les photos

Prochaine conversation organisée par Gérard Gasselin et Marina Selva

Pensez aux suivantes …